« Une vie en bleu ordinaire » 

Pascal avance mécaniquement dans les méandres du A. Démarche de zombie, uniforme en vrac, le corps las. Les bureaux et les couloirs sont déserts. Arrivé à l’accueil, il retrouve Alexandre en plein affrontement avec un major. Il s’approche d’eux lentement. Les deux hommes ne le remarquent pas. C’est comme si il n’était pas là. Pascal serre les poings, son visage se durcit.

La Première Ligne - 7 personnages, 1 commissariat, 20 ans de vie de flic.

PASCAL – (« Minouche »)

44 ans – Commissariat A – Sud  la France

« L’accent du sud, le sourire et les blagues qui font du bien. Là-bas, c’était le collègue idéal, le discret. Celui qui ne va pas péter les plombs en inter, l’anti cow-boy. Évidemment je savais que sa vie de flic était plus compliquée que cette façade. Comme pour nous tous. »

(Alexandre, à propos de Pascal)

Aux prémices de son histoire, je distingue d’abord un homme timide, un flic modeste. Pascal parle peu de lui ou de son passé, c’est les copains d’abord.  Après dix ans à arpenter les quartiers et les cités d’une banlieue parisienne, il a retrouvé sa terre natale pour finir sa carrière dans un commissariat plus paisible, loin des tours et de leurs faits divers.  Au fil du temps, je vais découvrir ses blessures, sa complexité et comprendre sa force, celle qui l’empêche de sombrer ou d’être un homme en colère.  Une vie pas si banale.

YANN

Soutenir la première ligne

Découvrez comment soutenir le projetachieve your fitness goals

SOUTENIR LE PROJET