« Splendeur et misère du Combattant »  

Crâne rasé, physique de mastodonte, Fabrice s’avance rapidement vers Manu dont les yeux lui arrivent à peine au menton. Le petit gardien de la paix semble gêné, ne sachant pas comment réagir à ce premier face à face. Fabrice lui tend une main puissante et esquisse un sourire de bienvenue.

La Première Ligne - 7 personnages, 1 commissariat, 20 ans de vie de flic.

FABRICE – (« Le Sheriff »)

45 ans.
Gardien de la paix. Habite Marseille. Originaire du sud de la France. Famille de commerçants. Fils unique.
A la fin de l’adolescence, sous l’œil de son ami Alexandre, déjà militaire, il sculpte son corps pour devenir un combattant. Divorcé, 1 enfant.

Premier poste à Paris 19ème : entre les tours de la cité rouge, Fabrice le colosse se voit déjà en roi du monde. A 20 ans, dans la police, l’adrénaline coule dans ses veines. C’est un cow-boy heureux. Les années 2000, la JUV A est une famille mais la vie n’est un pas un western. Le shérif laisse quelques plumes dans le face à face avec le système et la hiérarchie. 2008, direction Marseille, ça sera la CSI (Compagnie de Sécurisation et d’Intervention). Encore les promesses d’un avenir meilleur, une compagne, bientôt un fils et un nouveau galon qui semble si proche. 2008-2015  : sous le soleil, les rêves se brisent et son idéalisme se meurt. Fabrice n’est qu’un parmi les autres. Il ne peut empêcher la violence, l’islamisation des quartiers, la corruption ordinaire de la métropole phocéenne, le suicide de ses frères d’armes, la fin d’un amour.

2018, vingt ans dans la police ne feront pas de lui un grand flic mais juste un policier de plus qui essaye d’échapper à l’envie de mourir, en combattant tant bien que mal sa dépression à coup de psychotropes. La disparition de Marie le fait revivre.

« Dans toute ma carrière, je n’ai jamais connu un collègue qui avait autant le métier dans la peau. La réalité et le système brisent les mecs comme lui.  »

(Daniel, à propos de Fabrice, 2015)

C’est d’abord une voix grave qui résonne, celle d’un homme cassé par les épreuves. Fabrice est en poste à Marseille quand il  accepte de me rencontrer et d’évoquer son  métier de gardien de la paix, spécialisé dans les violences urbaines. Une trajectoire singulière, marquée par les faits divers et la violence.  Quand il entre dans la police c’est par conviction, à la recherche de l’idéal de justice et de l’adrénaline des combattants.  Vingt ans après, les morts, les trahisons de l’institution, les échecs et les descentes aux enfers, Fabrice ne doit la paix qu’aux amis et au désir de voir grandir son fils. Fabrice est un homme libre qui se fout du droit de réserve, du corporatisme et des secrets de la maison. Il me racontera tout.  

YANN

CARAVAN PASS & LE SPECTRE
présentent

La Première ligne